Réponses cas clinique





télécharger 24.21 Kb.
titreRéponses cas clinique
date de publication12.10.2019
taille24.21 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
Réponses cas clinique

Question 1


  1. cyphose responsable d’une antéflexion du tronc avec modification du schéma postural de l’individu ;

  2. prothèse totale de hanche et perte des récepteurs articulaires responsables de la proprioception 

  3. arthrose du genou et perte de la stabilité du genou lors de l’orthostatisme et de la marche 

  4. déformation du pied et altération des propriorécepteurs

  5. Insuffisance vestibulaire consécutive au traitement par streptomycine 

  6. cataracte responsable d’une réduction de l’acuité visuelle et glaucome responsable d’une restriction du champ visuel

  7. Impact iatrogène majeur et combiné des diurétiques (déshydratation et vasodilatation), de l’IEC (vasodilatation), de l’antidépresseur tricyclique (Effet anticholinergique, noradrénolytique et sédatif) et de la benzodiazépine (ataxie et sédation).

  8. Troubles auditifs.

  9. Ataxie et troubles de l’équilibre favorisés par la dépression

  10. Faiblesse musculaire par atrophie musculaire due à la dénutrition et altération du métabolisme musculaire favorisée par l’hypocalcémie et l’hypokaliémie



Question 2



Interrogatoire :

Interrogatoire patiente, médecin traitant, entourage

Enquête minutieuse notamment :

une description sémiologique des sensations vertigineuses et de leurs histoire

la présence de symptômes otologiques : acouphènes, surdité et otalgies, otorrhée

de symptômes neurologiques : diplopie, troubles de la phonation ou déglutition,

les ATCDS médicaux

les médicaments (nombre et type)

la consommation d’OH.
Examen clinique :

essentiellement cardioVx (recherche d’un souffle vx, hypoTA orthostatique)

Examen Neurologique (recherche d’un syndrome vest : Nystagmus, épreuve de Romberg, déviation des index ) , recherche de déficits neuro

d vestibulaire (central ou périph) Le syndrome vestibulaire périphérique unilatéral est harmonieux : déviation axiale homolatérale à la lésion, nystagmus horizontal ou horizonto-rotatoire unidirectionnel du côté opposé à la lésion. Le syndrome vestibulaire central est dysharmonieux et s’accompagne d’un nystagmus central 

Examen ORL : otoscope, manœuvre de Dix-Hallpike

Appareil locomoteur : tête et cou, rachis

Examen pulmonaire (pathologie infectieuse ? temp 38°)

Une évaluation de l’état cognitif et de l’humeur,

Une évaluation de la vue et de l’audition,

Une évaluation de la marche et de l’équilibre.

Question 3





« ça tourne »


« s’évanouir »

« pas sûr »

« bizarre dans la tête »

Vertige





Pré(syncope)

Instabilité

malaise

.Vestibulaire

Périph: cupulolithiase (VPPB),Méniere, neuronite vest, neurinome VIII, ototoxiques (aminogly, aspirine)

Centraux: AVC cérébell, AIT ischémie vertébro-basilaire


débit cérébral

•Sync cardiaque ↓TA, post-prandiale, ICC, SA, arythmie

•Sync neurologique

•Sync métabolique: anémie, déshydratation, hyponatrémie, hypothyroïdie, DM

•médicaments (psychotropes, AINS, ATC), OH


sensorielle/neuro-musculaire

•Vision

•Audition

•Proprioception, neuropathies

•Faiblesse musc

•App locomoteur, arthrose cervicale, genoux, podolog

•SNC: Parkinson, Alzheimer,


Psychogène

•Anxiété/dépression

•Attaque de panique

•Peur de chuter



Question 4



Les examens complémentaires doivent comporter systématiquement un ECG +/-compléter par un holter ECG sachant que dans 7% des cas montrent un troubles du rythme Cardiaque en l’absence de symptomatologie cardiaque)

Echodoppler TSA devant des signes évocateurs d’AIT

Devant des Signes neuro ou syndrome vestibulaire centrale un Scanner cérébral éventuellement compléter par une IRM après avis neuro

Et enfin devant un contexte traumatique et/ou des signes Orl associés un bilan Orl spécialisé se discute

Question 5


  1. réhydratation et rééquilibration métabolique

  2. diagnostic et traitement d’un facteur infectieux probable 

  3. tentative de réduction de la fibrillation auriculaire

  4. évaluation du rapport bénéfice/risque de l’ensemble des thérapeutiques hypotensives et psychotropes afin d’arrêter de manière temporaire ou définitive les traitements jugés trop toxiques

  5. prise en charge nutritionnelle

  6. prise en charge de la douleur (pied, genou).

  7. prévention des complications du décubitus (prévention d’escarre, mobilisation, anticoagulation préventive) 

  8. dès que possible, réadaptation et stimulation par l'équipe (soignants, ergothérapeute, kinésithérapeute)

  9. rééducation de l’équilibre et de la marche (travail du champ visuel, repérage des lieux et perception du mouvement; stimulation des automatismes posturaux ; apprentissage du relever du sol; réhabilitation à l'effort) 

  10. prise en charge psychologique de l'état de crise (hospitalisation longue, échec du retour à domicile, conséquences psychologiques de la chute) 

  11. évaluation sociale de l'avenir à moyen et long terme (2ème étage sans ascenseur, isolement ...)

PAS d’AVK







similaire:

Réponses cas clinique iconSommaire 2 testons nous 3 Cas Clinique n°1 4 Cas clinique n°3 11...

Réponses cas clinique iconCas clinique ira n°2

Réponses cas clinique iconCorrection du cas clinique no 4

Réponses cas clinique iconCas clinique n°1 I. Introduction

Réponses cas clinique iconCas Clinique : Lombalgies

Réponses cas clinique iconCas clinique : Exposition au cadmium

Réponses cas clinique iconCas clinique : Rhumatisme Inflammatoire

Réponses cas clinique iconCas clinique : Arthrite Microcristalline

Réponses cas clinique iconCas clinique chirurgie viscérale

Réponses cas clinique iconInsuffisance renale aiguë Cas Clinique n° 1





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com