Source : "Déficiences motrices et situations de handicap", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf





télécharger 125.6 Kb.
titreSource : "Déficiences motrices et situations de handicap", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf
page1/6
date de publication27.10.2016
taille125.6 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6
GLOSSAIRE

(Source : "Déficiences motrices et situations de handicap", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition APF 2002. Auteur : Dr M. Delcey).

Ce glossaire n'est pas un dictionnaire médical.
Il ne vise qu'à fournir, pour quelques mots techniques utilisés dans le champ des déficiences motrices surtout, un repère essentiel ou une définition qu'il n'est pas toujours possible de rappeler dans chaque page du site où ces mots sont utilisés. Certaines définitions sont donc " orientées " vers un usage précis des mots définis.

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z


A



Abasie
: impossibilité d'initier la marche en lançant le corps en avant (astasie-abasie : s'y associe une impossibilité de tenir la position debout).
Abduction : mouvement d'un segment du corps (membre, organe...) s'écartant de l'axe du corps (ou plan sagittal médian). Contraire d'adduction.
Aberration (anomalie) chromosomique : toute modification du matériel chromosomique (du caryotype), qu'elle porte sur le nombre de chromosomes (exemple : trisomie) ou leur structure.
Abouchement : établissement d'une jonction bout à bout entre deux organes creux ou entre un organe creux et un orifice cutané (cf. stomie).
Accident : évènement de survenue brusque, sans préjuger du mécanisme et des circonstances (accident vasculaire, accident du travail, etc.)
Accident de la périnatalité : au sens strict, accident survenu dans la période périnatale ; désigne le plus souvent un problème survenu lors de l'accouchement et entraînant une forme d'IMC.
Acétylcholine : substance chimique intervenant dans un grand nombre de transmissions des messages nerveux (neuromédiateur), notamment du système parasympathique.

Acquis : survenu ou constaté après la naissance. S'oppose à congénital.
Acroparesthésie : paresthésie des extrémités (cf. dysesthésie).
Acuité : pouvoir discriminant d'un organe sensoriel : acuité auditive, visuelle.
Adduction : mouvement (ou position) d'un segment du corps se rapprochant de l'axe du corps (ou plan sagittal médian). Contraire d'abduction.
Adiadococinésie : impossibilité de réaliser des mouvements alternatifs rapides (exemple : mimer des marionnettes), rencontrée en particulier dans le cadre de syndromes cérébelleux.
ADN : Acide désoxyribonucléique. Molécule géante (macromolécule), constituant principal des chromosomes et support biochimique des caractères héréditaires.
Adynamie : terme uniquement utilisé dans le cadre d'une affection, l'adynamie de Gamstorp (ou adynamie épisodique héréditaire), affection caractérisée par des accès de paralysies.
Affection : tout processus pathologique, quels qu'en soient la cause et le mécanisme.
Afférente (voie) : voie nerveuse allant d'un organe périphérique vers un centre nerveux. Les voies sensitives sont le plus souvent afférentes. S'oppose à efférente.
Age gestationnel : âge du fœtus ou du nouveau-né calculé à partir du début de la grossesse.
Agénésie : malformation due à un défaut de développement de tout ou partie d'un organe ou d'un membre. Une agénésie est par définition congénitale (l'agénésie complète - absence du membre - est une amélie).
Agnosie : atteinte de la reconnaissance des informations sensitives ou sensorielles non expliquée par des troubles sensitifs ou sensoriels : les informations (exemple : son, toucher) sont perçues mais leur signification n'est pas intégrée (exemple : la personne ne reconnaît pas le son qu'elle entend - agnosie auditive - ou l'objet qu'elle touche - astéréognosie).
Agoniste : ayant la même action que. S'applique en particulier aux muscles quand il ont le même effet. S'oppose à antagoniste.
Agraphie : trouble de l'expression écrite dû à des lésions cérébrales, en dehors des atteintes motrices des gestes nécessaires à la réalisation de l'écriture.
Aiguë : s'applique à une affection de survenue relativement rapide et de durée brève. S'oppose à chronique.
Akinésie : diminution partielle ou totale des mouvements spontanés ou réflexes, et lenteur des mouvements volontaires. S'observe en particulier dans le cadre des syndromes parkinsoniens.
Akinétique (mutisme akinétique) : association d'un mutisme brutal et d'une immobilité complète, préservant la motricité des yeux (aspect d'éveil mais sans réponse aux ordres) et de la déglutition, due à une atteinte du tronc cérébral ou à une atteinte cérébrale massive (traumatismes crâniens, accidents vasculaires massifs...).
Alexie : trouble acquis de la capacité de comprendre le langage écrit dû à une lésion cérébrale. Acquis signifie ici : après l'apprentissage de la lecture.
Algodystrophie : syndrome le plus souvent localisé à une région articulaire, caractérisé par une impotence douloureuse associée à des troubles vasomoteurs, des troubles trophiques de la peau (œdème, rougeur..), des articulations et des os (ostéoporose), dont l'origine est attribuée à un trouble neurovégétatif local. Elle peut être secondaire à une affection invalidante, neurologique (algoneurodystrophie), traumatique ou être idiopathique (sans cause retrouvée).
Alimentation (ou nutrition) entérale : mode d'alimentation consistant à apporter les nutriments directement au niveau de l'estomac ou de l'intestin, par une sonde ou par un orifice cutanée (gastro ou entérostomie).
Allèle(s) ou gènes allèles : chacun des gènes occupant deux locus homologues (locus donné de deux chromosomes homologues) et ayant des conséquences différentes sur le même caractère (exemple : couleur des yeux). Les différents allèles de chaque gène représentent les différentes modalités (polymorphisme) de ce gène.
Altération : modification ou changement en mal par rapport à l'état normal.
Altérité : caractère de ce qui est autre.
Alterne
(syndrome) : atteinte neurologique touchant les deux moitiés du corps (hémicorps) de façon différente : voies neurologiques longues d'un côté, nerfs crâniens de l'autre, due à une lésion du tronc cérébral (accident vasculaire...).
Amélie : absence congénitale de membre (malformative) ; synonymes : ectromélie quadruple totale, agénésie totale d'un membre.
Amétropie : tout trouble de la réfraction oculaire (astigmatisme, myopie, hypermétropie).Aamnésie : trouble de la mémoire.
Amniocentèse : prélèvement de liquide amniotique (dans lequel baigne le fœtus dans l'utérus) qui permet certains diagnostics anténataux par l'étude de cellules du fœtus ou par dosage de certains substances (hormones, enzymes).
Amniotique : qui concerne l'amnios : membrane délimitant la cavité amniotique dans laquelle se trouve l'œuf puis l'embryon et le fœtus, et contenant le liquide amniotique.
Amputation : intervention chirurgicale par laquelle on détache du corps un membre (ou un organe). Par extension, désigne le résultat de l'opération : l'absence du (segment de) membre considéré. Ce terme désigne donc au sens strict une absence acquise (geste chirurgical) mais dans le langage courant, on parle parfois " d'amputation congénitale " pour désigner des agénésies de membre.
Amyotrophie : diminution de volume d'un muscle, quelle qu'en soit la cause.
Analytique : 1. se dit d'une méthode (bilan, rééducation) qui procède élément par élément (exemple : muscle par muscle dans un bilan moteur) ; s'oppose à global. 2. en psychologie : analytique signifie en lien avec la théorie psychanalytique.
Anamnèse : histoire de la maladie (information sur le déroulement chronologique des faits la concernant).
Anarthrie : absence (en pratique : trouble) de l'articulation du langage. Cf. dysarthrie.
Anastomose : connexion naturelle ou artificielle, en particulier entre vaisseaux sanguins. Les anastomoses réalisent des réseaux entre vaisseaux et permettent la suppléance de l'un par un autre en cas d'obstruction par exemple.
Anéjaculation : absence d'éjaculation, responsable de stérilité masculine.
Anesthésie : abolition de la sensibilité, du fait d'une affection ou provoquée (avant intervention chirurgicale par exemple).
Anévrisme : tumeur ou malformation vasculaire. Dans ce dernier cas, la malformation peut être localisée sur les vaisseaux irriguant le cerveau (anévrisme cérébral) et, par rupture, être responsable d'un accident vasculaire cérébral (souvent chez un sujet jeune).
Angiographie : examen radiologique des vaisseaux sanguins (à l'aide de l'injection d'un produit visible à la radiographie).
Angiome : tumeur vasculaire malformative ou acquise, qui se développe à partir de cellules des parois des vaisseaux sanguins (ou lymphatiques). Selon leur localisation (angiome cérébral, médullaire ou vertébral), ils peuvent entraîner des troubles moteurs par compression ou par rupture (accident vasculaire).
Ankylose : réduction partielle ou totale des mouvements d'une articulation.
Anomie : trouble du langage dans lequel le sujet est incapable de dénommer un objet (alors qu'il le reconnaît).
Anorgasmie : absence d'orgasme, quelle qu'en soit la cause (neurologique, psychique, etc.).
Anosmie : perte de l'odorat.
Anosognosie : méconnaissance par une personne du trouble dont elle est atteinte.
Anoxie : arrêt de l'apport d'oxygène aux tissus (notamment cérébraux).
Anoxie néonatale : anoxie cérébrale survenant au moment de l'accouchement ou juste après la naissance (pouvant en particulier être à l'origine d'une IMC).
Antagoniste : ayant un effet contraire. Se dit notamment d'un muscle ou d'un médicament. Contraire d'agoniste.
Antécédent
: en médecine, désigne tout élément pathologique survenu dans le passé, chez une personne considérée ou dans sa famille.
Anténatal : avant la naissance (pendant les phases embryonnaires ou fœtales du développement in utero).
Antépulsion : mouvement ou position où une partie du corps est portée vers l'avant.
Antérograde (amnésie antérograde) : trouble de la mémoire " de fixation ", sur les faits présents : oubli à mesure.
Antéversion (fémorale) : position du col du fémur en avant par rapport au plan frontal. Anormalement élevée, elle témoigne de troubles orthopédiques et menace la fonction de marche, notamment chez l'IMC.
Anticholinergique : substance ou médicament s'opposant à l'action de l'acétylcholine (neuromédiateur).
Anticipation (phénomène d') : tendance d'une maladie génétique à s'aggraver et à débuter plus tôt au fur et à mesure des générations.
Anticorps : molécule ayant la propriété de réagir en " reconnaissant " une autre molécule (antigène) dans le cadre de réaction immunitaire (système de défense et de régulation de l'organisme).
Antigravitaire : qui s'oppose à l'action de la gravité ; les muscles antigravitaires sont en particulier les fléchisseurs des membres supérieurs et les extenseurs des membres inférieurs).
Aphasie : trouble du langage (oral ou écrit) dû à des lésions cérébrales des " centres " du langage.
Apragmatisme : incapacité à agir de façon efficace dans un but déterminé (alors même que ce but est fixé et apparemment voulu par le sujet).
Apraxie : impossibilité ou difficulté à réaliser certains mouvements volontaires, non due à une atteinte paralytique, ataxique, cérébelleuse ou intellectuelle.
Arachnoïdite : atteinte inflammatoire et/ou infectieuse de l'arachnoïde (qui est une des membranes des méninges).
Arc réflexe : ensemble constitué par la transmission d'une information sensitive (stimulation) vers un centre nerveux (notamment dans la moelle), ce centre et la transmission de la réponse (motrice notamment) de ce centre aux organes effecteurs.
ARN
: Acide Ribonucléique, macromolécule composée d'une seule chaîne de structure analogue à l'ADN (la composition chimique diffère : la thymine est ici remplacée par l'uracile).
ARNm : ARN messager, ARN assurant le transfert du message génétique du noyau vers le cytoplasme de la cellule et servant de matrice à la synthèse des protéines.
Arnold-Chiari (malformation de) : malformation dont il existe plusieurs types, associant des anomalies de situation (malposition) d'éléments du cervelet et du tronc cérébral qui sont situés trop bas par rapport à l'orifice entre crâne et colonne vertébrale (trou occipital), ce qui entraîne notamment un risque de compression de ces structures nerveuses. Cette malformation est fréquemment associée au spina bifida.
Artérite : désigne en pratique toutes les atteintes de la paroi des artères, inflammatoires (suffixe : ite) ou non ; désigne en particulier l'artérite oblitérante des membres inférieurs, maladie vasculaire des artères des membre inférieurs, première cause d'amputation.
Arthrite : atteinte articulaire inflammatoire (rhumatismes inflammatoires ou infectieux).
Arthrodèse : blocage chirurgical d'une articulation.
Arthropathie : désigne toute atteinte articulaire, quelle qu'en soit l'origine.
Arthroplastie : opération chirurgicale destinée à recouvrer la mobilité d'une articulation. Est souvent utilisée pour désigner plus précisément la pose d'une prothèse articulaire (exemple : arthroplastie de hanche).
Arthrose : atteinte articulaire chronique non inflammatoire, caractérisée par une atteinte primitive des cartilages articulaires.
Arythmie cardiaque : irrégularité du rythme du cœur.
Astasie : impossibilité de tenir la position debout.
Astéréognosie : non reconnaissance de la forme des objets par la palpation alors qu'ils sont reconnus par la vue (synonyme plus précis : agnosie tactile).
Asymptomatique (atteinte) : sans symptômes, c'est-à-dire sans signe apparent repérable par le sujet ou le médecin.
Ataxie
: trouble de la coordination du mouvement volontaire non dû à un déficit moteur. Au sens strict, désigne une atteinte de la sensibilité profonde. En pratique, s'applique également à l'incoordination due à l'atteinte du cervelet (ataxie cérébelleuse).
Atélectasie : zone de poumon non ventilée et ne participant plus à l'oxygénation du sang.
Athérosclérose : synonyme d'athérome, lésions de la paroi interne des grosses artères avec dépôts de substances, entraînant un risque d'obstruction et/ou d'embolie.
Athétose : mouvements involontaires (" anormaux ") irréguliers, lents, spontanés, prédominant aux extrémités (face, mains...), de faible amplitude, augmentés par l'émotion, l'activité mentale. L'athétose est due à une atteintes des voies extrapyramidales (cf. p. 107) et se rencontre notamment dans certaines formes d'IMC.
ATP (adénosine-triphosphorique) : substance biochimique intervenant comme transporteur d'énergie pour les cellules.

Atrophie : toute diminution de volume d'un tissu par défaut nutritionnel ou fonctionnel.
Aura : signes précurseurs d'une crise épileptique
Autisme : manifestation psychiatrique dans laquelle prédomine le repli sur soi avec détachement de la réalité et prédominance de la vie intérieure.
Auto-immun(e) : réaction du système immunitaire (défense et régulation) qui aboutit à la production d'auto-anticorps, c'est-à-dire de substance réagissant avec les composants normaux de l'organisme : la réaction peut donc provoquer la destruction de tissus normaux. Ce mécanisme est en particulier impliqué dans des maladies comme la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde.
Automatisme médullaire : fonctionnement réflexe anormal dû à la déconnexion entre centres médullaires et encéphale (voie pyramidale) : se manifeste sur le plan moteur (réflexe de retrait non contrôlé) mais aussi vésical : vessie dite automatique, fonctionnant sans contrôle du cerveau.

Autonomie : au sens étymologique, désigne la capacité à se gouverner soi-même. L'autonomie est donc distincte de la notion d'indépendance.
Autosome : chromosome n'intervenant pas dans la détermination du sexe. Chez l'homme il a 22 paires d'autosomes (et une paire de gonosomes ou chromosomes sexuels).
Autosomique : concernant un autosome. En pratique, désigne le plus souvent un mode de transmission d'un caractère héréditaire porté par un autosome, donc non lié au sexe.


  1   2   3   4   5   6

similaire:

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconJeux et cyberdépendances, aspects psychologiques

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconAspects legislatifs generaux
Art. R. 241-50. Le médecin du travail exerce une surveillance médicale renforcée pour

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconAbeille & associes avocats 9, rue d’Arcole 13006 marseille tel :...
«la personne malade peut s’opposer à toute investigation thérapeutique» et ainsi consacré le droit de la personne malade de refuser...

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconAspects administratifs et médicaux pour une voyage au Cameroun

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconLe pda multimodal au service des situations de Handicap

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconHemiplegie et troubles associes

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconEducation Populaire «volcana & ile aux enfants»
«L’activité de soins de suite et de réadaptation a pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques,...

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconAspects techniques de la temp cerebrale

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf icon«Troubles Envahissants du Développement, Autisme et Handicap Psychique...

Source : \"Déficiences motrices et situations de handicap\", aspects sociaux, psychologiques, médicaux, techniques et législatifs, troubles associés, Edition apf iconSurpris par ce retour alors que cela faisait bien quinze ans que...
«innéistes» pour traiter de divers problèmes psychologiques, politiques ou sociaux





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com