L'emploi des revêtements textiles est très répandu dans les bâtiments. Ils sont très appréciés de par leurs qualités d'isolant phonique et thermique





télécharger 115.58 Kb.
titreL'emploi des revêtements textiles est très répandu dans les bâtiments. Ils sont très appréciés de par leurs qualités d'isolant phonique et thermique
date de publication15.09.2017
taille115.58 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
Les Revêtements Textiles

L'emploi des revêtements textiles est très répandu dans les bâtiments. Ils sont très appréciés de par leurs qualités d'isolant phonique et thermique.

Toutefois leur nature fibreuse leur permet d'absorber les particules de poussières, les micro-salissures, les micro organismes, et sensibles aux salissures adhérantes (taches).

  1. Composition

Identifier les différentes parties d’un revêtement textile en légendant le schéma à l’aide du texte ci-dessus

L

es revêtements textiles sont composés en trois parties:

Le Velours

Le velours est la partie supérieure, constituée de fibres de différentes longueurs.

Ces fibres sont fixées au dossier suivant le principe de fabrication.

 



  • Le canevas ou dossier

C'est le support qui constitue l'armature sur lequel seront fixées les fibres.

Les canevas sont le plus souvent en polypropylène ou parfois en toile de jute.

  • La sous couche ou thibaude

Couche en mousse ou bitumineuse, elle permet la stabilité du support, lors de la pose.

2.Les différentes caractéristiques des revêtements textiles.

Il existe différents procédés de fabrication de revêtement textiles.

Indiquer le nom des différents revêtements textiles en vous aidant de la liste ci-dessous.

Les tuftés, les nappés, les aiguilletés, les noués, les tissés, les floqués

 

  • Les noués

Ce procédé de fabrication est essentiellement réservé pour les tapis orientaux. Les fibres sont passées dans le cavenas et nouées






  • Les tissés

Ce procédé de fabrication

s'apparente à celui des

tapis. le velours est tissé

et entrecroisé sur le

dossier, sur un métier à

tisser.




  • Les floqués

Des fibres courtes sont entraînées dans un champs magnétique et viennent se fixer perpendiculairement sur un support enduit d'adhésif






  • Les nappés

Le velours est fixé sur un enduit d'adhésif recouvrant le dossier.







  • Les tuftés

Des aiguilles piquent les fibres dans un canevas recouvert d'un enduit afin de fixer les fibres







  • Les aiguilletés

Plusieurs couches de fibres sont comprimées entre elles, jusqu'à ce que celles-ci forment une surface uniforme.




  

2.Les différentes caractéristiques des revêtements textiles.

Il existe différents procédés de fabrication de revêtement textiles.

Indiquer le nom des différents revêtements textiles en vous aidant de la liste ci-dessous.

Les tuftés, les nappés, les aiguilletés, les noués, les tissés, les floqués

 



Ce procédé de fabrication est essentiellement réservé pour les tapis orientaux. Les fibres sont passées dans le cavenas et nouées








Ce procédé de fabrication

s'apparente à celui des

tapis. le velours est tissé

et entrecroisé sur le

dossier, sur un métier à

tisser.






Des fibres courtes sont entraînées dans un champs magnétique et viennent se fixer perpendiculairement sur un support enduit d'adhésif








Le velours est fixé sur un enduit d'adhésif recouvrant le dossier.









Des aiguilles piquent les fibres dans un canevas recouvert d'un enduit afin de fixer les fibres









Plusieurs couches de fibres sont comprimées entre elles, jusqu'à ce que celles-ci forment une surface uniforme.




  

3. La classification des matières textiles


Animales

Artificielles

Synthétiques

Végétales

Cellulosique ... Viscose, acétate, tri acétate

Synthétique ... Polyester, polyamide, acrylique

Naturelles

Chimiques

Matières

Textiles


4. Connaissance des différentes fibres

Pour déterminer l'origine des fibres du velours<, on réalise le "Test de brûlage". Ce test permet d'identifier la nature de la fibre et de pouvoir mettre en oeuvre les techniques de nettoyage les plus adaptées.

Les Fibres Naturelles


Fibres

Identification à la flamme

Propriétés

Fibres Végétales

Coton, lin, jute

  • Brûle facilement

  • Cendres friables

  • Odeur de papier brûlé

  • Attire la poussière.

  • Résistance très moyenne Sensible aux produits acides concentrés, et aux oxydants.

  • Résiste aux solvants et bases.

  • Eviter les nettoyage "à grande eau".

  • Médiocre résistance à l’action mécanique

Fibres Animales

laine

  • Brûle lentement

  • Cendres friables

  • Odeur de corne brûlée

  • Peu salissante, car peu d'électricité statique.

  • Isolant thermique et phonique.

  • Sensible aux moisissures, insectes.

  • Résistance moyenne à l'usure.

  • Sensible à l'eau Chaude T°> 40°c.

  • Sensible aux bases et aux oxydants chlorés ( Eau de Javel et dérivés).

  • Résistante aux acides faibles et aux solvants.

  • Médiocre résistance à l’action mécanique.


Les Fibres Artificielles

Fibres

Identification à la flamme

Propriétés

Fibres Artificielles

Rayonne viscose, Fibranne, Acétate

  • Flamme claire

  • Cendres friables

  • Odeur de papier brûlé

  • Résistante à l'usure.

  • gonfle a l'eau.

  • Sensible aux acides, bases, solvants, et à l'eau chaude.

  • Pouvoir absorbant : 20 %

  • Médiocre résistance à l’action mécanique

Les Fibres Synthétiques

 

Fibres

Identification à la flamme


Propriétés


POLYAMIDE (nylon)

  • Difficile à enflammer.

  • Cendres: boules noires et dures

  • Odeur de céleri.

  • Fils continus

  • Bonne résistance à l'usure.

  • Imputrescible.

  • Retient les poussières

  • Insensible à l’eau chaude

  • Accumule l'électricité statique.

  • Résiste aux acides et bases faibles.

  • Sensible aux solvants, aux oxydants chlorés.

  • Moyenne résistance à l’action mécanique

POLYACRYLIQUE

  • Cendres dures et noires.

  • Odeur de fumée âcres.

  • Aspect de la laine au toucher

  • Assez bonne résistance à l'usure et à l'abrasion.

  • Imputrescible.

  • Attire les poussières.

  • Sensible à la chaleur.

  • Résiste à certains solvants.

  • Sensible aux bases et à l'eau chaude.

  • Moyenne résistance à l’action mécanique

POLYESTER

  • Cendres dures et noires.

  • Difficile à enflammer.

  • Odeur aromatique

  • Bonne résistance à l'usure.

  • Sensible à l'électricité statique.

  • Résiste aux solvants, bases, acides.

  • Excellente résistante mécanique

  • Bonne résistance à l’eau

POLYPROPYLENE

  • Cendres dures et noires.

  • Odeur de paraffine.

  • fibres texturées, frisées

  • Bonne résistance à l'usure.

  • N'absorbe pas l'eau.

  • Résiste aux solvants, bases, acides.

  • Bonne résistance à l’action mécanique


Propriétés des fibres textiles :

Indiquer les propriétés de chaque fibre en complétant le tableau à l’aide du document.




coton

laine

Acétate

polyamide

polyacrylique

polyester

polypropylène

U






















P






















E






















C






















M






















Propriétés des fibres textiles :

Indiquer les propriétés de chaque fibre en complétant le tableau à l’aide du document.




coton

laine

Acétate

polyamide

polyacrylique

polyester

polypropylène

U

Très moyen


moyen

résistant

Bonne résistance

Assez bonne résistance

bonne

Bonne résistance

P

médiocre


médiocre

Médiocre résistance

Moyenne résistance

Moyenne résistance

excellent

Bonne résistance

E

Eviter le nettoyage à grande eau

Sensible à l’eau chaude

T°C ≥ 40°C

Gonfle à l’eau

Insensible à l’eau chaude

Résiste à certains solvants sensible à l’eau chaude

Bonne résistance à l’eau

N’absorbe pas l’eau

C

Sensible au produits chimiques


Sensible aux acides, bases et aux oxydants chlorés (eau de Javel)

Sensible aux acides, bases et à l’eau chaude

Sensible aux solvants, aux oxydants chlorés

sensible aux bases

Résiste aux solvants, bases, acides

Résiste aux solvants, bases, acides

M

Brûle facilement


Brûle lentement



Difficile à enflammer



Difficile à enflammer




5) Les normes Textiles




  • La norme européenne permet d’attribuer aux produits des classements en fonction de leurs performances. Ces classements sont donnés par les fabricants à leurs produits selon les résultats obtenus et l’importance de l’usage dans le ou les domaines visés.






  • Les symboles suivants permettent également à l'utilisateur de choisir la moquette adaptée à son usage


Le classement T-ICCO

La classification "T" de l' I.C.C.O ( International Carpet Classification Organisation) existe depuis 1976 et attribue aux tapis et moquettes. Une classification qui détermine la résistance du revêtement. Le symbole T attribue aux produits la catégorie d'usage auxquels ils sont destinés :


  • T2 pour les chambres

  • T3 pour les séjours

  • T4 pour les entrées

  • T4 T5 pour les bureaux et lieux publics


  • Les qualités T4 et T5 qui conviennent à l’usage des sièges à roulettes, porteront sur l’étiquette le symbole:






Les classements a feu


Un nouveau classement européen voit le jour aujourd’hui : le classement Euroclasse :

Les classes A1 à F remplacent M0 à M4 dès lors que le marquage CE du produit entre en vigueur, c'est-à-dire pour les produits qui ne requièrent pas d'essai pour une classification

Pour les produits marqués CE c’est à dire conforme à une norme produit européenne harmonisée, le classement de réaction au feu doit s‘exprimer selon les Euroclasses

Pour les autres produits  (par exemple pour les plafonds, les isolants, les panneaux à base de bois, les revêtements de sol, les carreaux de plâtre etc...), le choix est laissé aux industriels de faire évaluer par un laboratoire agrée soit le classement M, soit l'Euroclasse.

Pour les produits de construction les classements sont :
¤ A1, A2, B, C, D, E, F
¤ s1,s2,s3 (pour les fumées) et
¤ d0, d1, d2 (gouttelettes et débris enflammés).

Certains produits sont classés conventionnellement A1 sans essais préalables :
- verre,
- brique ;
- plâtre armé de fibres de verre et plâtre ;
- béton et mortier de ciment et chaux ;
- vermiculite ;
- amiante, ciment ;
- pierre, ardoise ;
- fer, fonte, acier, aluminium, cuivre, zinc, plomb ;
- produits céramique  ...

=> Voir le réglement du 21 Novembre 2002 (annexe 3 page 11)

Euroclasses
Classes selon la NF EN 13501-1


Classement M
Exigence


A1

 

 

Incombustible

A2

s1

d0

M0

A2

s1

d1

M1

A2

s2

d0

s3

d1

B

s1

d0

s2

d1

s3

 

C

s1

 

M2

s2

 

s3

 

D

s1

 

M3

D

s2

 

M4
(non gouttant)

s3

 

Toutes les classes autres que E, d2 et F

M4



Le système des Euroclasses de réaction au feu partage les matériaux de construction en deux familles :

- les sols 
- les autres produits.

Il est construit autour de trois niveaux de sollicitation thermique représentatifs de diverses phases de développement du feu :

  • attaque ponctuelle par une petite flamme (pour les deux familles de produits)

  • feu pleinement développé dans une pièce voisine (pour les revêtements de sol) ou sollicitation thermique par un objet en feu (pour les autres produits)

  • feu pleinement développé dans la pièce (pour les deux familles).




Il s’appuie sur des essais dont les résultats permettent de ranger les produits dans sept Euroclasses (l'indice FL signifie "Floor" et s'applique donc aux matériaux destinés aux sols) : 

  • Classes A1, A1FL, A2 et A2FL pour les produits peu ou pas combustibles

  • Classe B ou BFL : pour les produits combustibles dont la contribution au "flash over" est très limitée

  • Classe C ou CFL pour les produits dont la contribution au flash over est limitée

  • Classe D ou DFL pour ceux dont la contribution au flash over est significative

  • Les classes E, EFL, F et FFL sont réservées aux produits combustibles dont la contribution à l'embrasement généralisé est très importante.




Le traitement antifeu ou ignifugation des matériaux va permettre d'obtenir des matériaux conformes à la législation sur la Sécurité Incendie.

  • Classement M 4 au sol

  • Classement M 2 en vertical

  • Classement M 1 au plafond



similaire:

L\Il est possible de les prélever par une petite incision de quelques...
«la patte d’oie». Ils sont également appelés muscles ischio-jambiers. Ils sont situés à la partie interne de la cuisse. Leurs tendons,...

L\On peut lire l’histoire du monde dans les textiles : l’essor des...
«construire». Les textiles sont des assemblages de filaments ou fibres, aux propriétés diverses et qui forment des étoffes. Le constituant...

L\Les risques majeurs
«majeur» si les conséquences sont très importantes pour les bien et/ou les personnes et/ou l’environnement. En général, la fréquence...

L\Iii physiopathologie a anatomo-pathologie b mécanisme IV causes et affections associées
«f» de fibrillation, très rapides et variant dans leur fréquence (400 à 600 par min), leur forme et leur amplitude (parfois assez...

L\Les élèves présentant des troubles du comportement sont des élèves...
«bougent beaucoup». Les symptômes apparaissent très tôt : les conduites sont rapidement inadaptées

L\Chapitre 1: L'Europe dans le monde au début du xviiième siècle
«nu» aux élèves, sans aucune annotation et voir d’abord leurs réactions, impressions et ce qu’ils en comprennent, la composition...

L\Question N°1 Quels sont les 3 tests à effectuer à votre cabinet pour...
«il semble même parfois ne plus savoir où IL est». Lui qui était jusque là très indépendant et très pudique est de moins en moins...

L\On n’est pas malade, non contagieux, donc on est très résistant au bacille de la tuberculose
...

L\Nous comprenons ainsi que le taux de cholestérol dans le sang soit...
«s’exprimer» totalement car ils ne seront pas métabolisés par les enzymes qui seront très largement occupées par les oméga Nous comprenons...

L\La liste de tous les codes rome, classés par ordre alphabétique,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com